ecole4jpg.jpg

Direction Générale des Infrastructures

Imprimer la page

Huit nouvelles classes agrandissent le bâtiment de l’Athénée Royal de Pont-à-Celles.

21.05.2010 13:47 Il y a : 10 yrs

Huit nouvelles classes agrandissent le bâtiment de l’Athénée Royal de Pont-à-Celles.

Le Ministre Jean-Marc Nollet et l'ancien ministre Christian Dupont ont officiellement inauguré la nouvelle extension ce 11 mai 2010.


Pour visualiser l'ensemble des photos de l'Athénée Royal de pont-à-Celles, cliquez ici.

Il s’agissait d'augmenter sa capacité d’accueil de l'école. L’extension devait faire le lien entre deux constructions, datant respectivement de 1953 et 1982. La difficulté de ce projet relativement modeste consistait en l’intégration de ce nouveau volume sans essayer de réaliser un « faux copier-coller ». L’architecte Charles Camberlin, déjà auteur de la construction de 1982, a eu l’idée de travailler à partir d’une seule couleur, symbolique pour notre région minière : l’anthracite.

Le projet architectural comporte donc un aspect didactique. L’architecte espère ainsi sensibiliser les élèves au passé minier du Hainaut, mais sans être pessimiste : la couleur vive revient dans tous ses états à l’intérieur, sur des cloisons de séparation.

Au départ, nos collègues Marc Godart et Marie-Christine Mouthuy étaient assez sceptiques par rapport à ce côté « bloc monochrome ». Mais l’intégration a été possible par un choix des matériaux de nature et de teinte différentes.

Le résultat : huit classes totalement équipées (armoires de rangement, tableaux d’écriture et lavabos) ainsi qu’un sanitaire d’appoint accessible depuis la cour de récréation ont été construits. Des armoires séparent les classes des couloirs tout en offrant un bel espace de rangement.

Les installations de chauffage et d’électricité, dont les travaux ont été coordonnés par la cellule des techniques spéciales de la Direction Régionale du Hainaut, sont reprises en sous-station au départ de l’ancien bâtiment. On a en fait profité des installations existantes pour alimenter l’extension.