manege_mons.jpg

Direction Générale des Infrastructures

Imprimer la page

Inauguration des nouveaux espaces d’accueil aux Halles de Schaerbeek

25.09.2010 09:09 Il y a : 9 yrs

Inauguration des nouveaux espaces d’accueil aux Halles de Schaerbeek


Les Halles ont inauguré ce 15 septembre leur dernière phase de rénovation, en présence de la Ministre de la Culture, Fadila Laanan, à l’occasion de l’ouverture de la saison. Objectif des travaux, coordonnés par la Direction des Infrastructures culturelles : un meilleur accueil pour le public ainsi qu’une plus grande participation à la vie de quartier.

C’est au son de la tronçonneuse de Roland Cros que s’est ouvert le tout nouvel espace d’accueil des Halles de Schaerbeek. D’une grande planche en bois clair, probablement le produit d’une récupération, a surgi un personnage surprenant qui, une fois gravé, a basculé et est devenu plancher pour permettre au public de rentrer dans la toute nouvelle (et unique !) entrée de ce lieu de spectacle et de fête, incontournable en Communauté française. Le ton de la soirée était donné : l’art n’est pas chasse gardée ni sacré, fêtons ensemble ces nouveaux aménagements !

Les Halles de Schaerbeek, d’origine industrielle, ont été transformées en infrastructure culturelle au fil des phases de rénovation et d’équipement entreprises par la CF dans les années 80 et 90. De nouveaux aménagements étaient nécessaires à sa reconversion totale en salle de spectacle.

En effet, l’équipe des Halles souhaitait améliorer l’accueil fait au public, qui avait du mal à se déplacer dans ce grand bâtiment aux allures de labyrinthe, et être plus présent dans la vie de quartier, augmenter les échanges avec les voisins et passants, montrer ce qui s’y fait, même en journée. Car les Halles sont  un lieu phare dans la commune de Schaerbeek, une fierté pour ses habitants. Pourtant, ce bâtiment imposant a les caractéristiques d’une forteresse, avec sa longue façade (92,5 mètres !) et ses entrées massives qui n’ouvraient leurs portes que s’il y a spectacle… L’impression générale qui s’en dégageait se situait à l’opposé de la philosophie de ce lieu culturel : l’art de la scène de qualité et pour tous.

Le bureau d’architecture AWAA, de Charly Witock, a remporté le marché en proposant plusieurs interventions ciblées. Une entrée unique (plutôt que trois) pour revaloriser la ruelle, cette artère couverte qui traverse de part en part les Halles, une billetterie à front de rue ouverte à toute heure ainsi qu’un bar permanent. Désormais, les spectateurs peuvent accéder et quitter les trois salles par cette ruelle qui est devenue un réel espace d’accueil.

L’accès pour les personnes à mobilité réduite a fait l’objet d’une attention toute particulière. Le profil du trottoir a été modifié par la commune de Schaerbeek ; la Direction des Infrastructures culturelles a fait installer un monte-personne pour un accès confortable à la salle en sous-sol, ainsi que des rampes et des toilettes aux dimensions adaptées.

L’entrée de la salle en sous-sol ainsi que celle de la Petite Halle sont devenues deux boîtes noires dont l’intérieur est partiellement recouvert d’un lattage en bois clair. La billetterie et le bar sont également conçus comme deux boîtes noires, le bar étant ouvert à hauteur du buste. L’escalier donnant accès au sous-sol a été réaménagé de manière à ce qu’il soit droit et confortable.

Ce concept de boites structure l’espace de la ruelle et met en valeur chacune des quatre zones, de manière interdépendante. Les accès aux salles ont reçu une isolation acoustique : lorsqu’il passera par ces sas en forme de boîte, le spectateur devrait avoir  l’impression d’un son sourd et déformé. Pour habiller ces murs recouverts de laine minérale, des lattes en bois, matériau « chaud » par excellence, ont été positionnées verticalement avec des écarts irréguliers. Le comptoir du bar est conçu dans le même bois, rappel esthétique oblige.

La Ministre, après avoir rappelé les objectifs des travaux, a remercié l’ensemble des intervenants qui ont participé à la mise en œuvre de la rénovation, et plus particulièrement Nathalie GRIPPA, architecte urbaniste à la Direction des Infrastructures culturelles. Le cocktail a tout naturellement fait place aux arts de la scène, avec Sorties 8, 9, 10, un spectacle donné par l’Ecole Supérieur des Arts du Cirque. Trapèze, bascule, roue Cyr, rola-bola et jonglage ont ouvert la saison !